faitage

Le faîtage est un élément essentiel dans la construction d’un toit, assurant à la fois la solidité et l’étanchéité de la toiture. Ce sommet de la toiture, situé à la jonction des deux versants du toit, joue un rôle crucial dans la préservation de la structure du toit face aux aléas climatiques.

Définition et Composants du Faîtage

Le faîtage correspond à l’arête supérieure du toit, faisant office de joint entre les deux versants. Il garantit l’étanchéité de la couverture et assure sa solidité. Contrairement à une perception naïve, le faîtage n’est pas simplement une ligne de tuiles, mais un ensemble complexe de composants.

Composants du Faîtage :

  1. Ligne de Rehausse : Fixée à la charpente, elle offre une base solide et lisse pour la construction du faîtage.
  2. Closoir Ventilé : Élément clé pour l’étanchéité, il peut être en PVC, zinc, ou plomb, empêchant les infiltrations d’eau.
  3. Tuiles de Faîtage : Aussi appelées faîtières, elles recouvrent l’arête supérieure et peuvent être fixées ou maçonnées.
  4. Épi, Fronton, et Raccord : Éléments de finition qui renforcent l’étanchéité et ajoutent une dimension esthétique.

Types de Faîtage

Le faîtage varie en fonction du matériau de la couverture, offrant des solutions adaptées à chaque type de toit.

Différents Types de Faîtage :

  1. Faîtage Traditionnel : En mortier, utilisé pour les toits en tuiles classiques.
  2. Faîtage pour Toits de Chaume : Mélange de terre argileuse et de roseaux.
  3. Faîtage en Zinc : Durable, résistant aux intempéries, et esthétique, il offre diverses formes et finitions.
  4. Faîtage en Bac Acier : Léger, durable, résistant à la corrosion, idéal pour une option moderne et économique.
  5. Faîtage en Ardoise : Résistant aux intempéries, conférant une touche traditionnelle.
  6. Faîtage en Tôle : Léger, résistant à la corrosion, peut être peint pour s’harmoniser avec le style de la maison.
  7. Faîtage en Terre Cuite : Traditionnel et rustique, offrant un aspect chaleureux.
A lire aussi  Isolation en liège naturel : une solution écologique et performante

Faîtage à Sec vs. Scellement au Mortier

La pose du faîtage peut se faire de deux manières : à sec ou par scellement au mortier. Le faîtage à sec, où les closoirs sont cloués ou collés, est préféré par les professionnels pour son absorption des charges et pressions sur le toit, réduisant les risques de fissures par rapport au scellement au mortier.

Refaire un Faîtage et Coûts Associés

Si le faîtage en ardoise ou en terre cuite peut durer des décennies, une rénovation peut être nécessaire. Le faîtage en tôle ou bac acier peut même durer jusqu’à 100 ans. Les coûts de rénovation dépendent des matériaux, de la technique, de l’état de la toiture, de la configuration, et de l’accessibilité au chantier. Le coût total est estimé entre 60 et 150€ par mètre linéaire.

Il est crucial de confier la rénovation à un couvreur professionnel pour garantir l’étanchéité du toit et éviter des conséquences désastreuses. Un devis gratuit permet de comparer les tarifs des différentes entreprises de construction, assurant ainsi une rénovation de faîtage réussie.

En conclusion, comprendre le faîtage dans sa complexité permet de prendre des décisions éclairées pour la construction, la rénovation, et l’entretien d’un toit, assurant ainsi la durabilité et l’esthétique de la couverture.

By Alessandro Del Piero

Bienvenue sur Jemeritemieux.com - l'endroit où la passion pour la maison et le bricolage prend vie ! Je suis Alessandro, votre guide créatif. Explorez avec moi des projets DIY inspirants, des astuces de décoration et des idées pour transformer votre espace. Rejoignez cette communauté vibrante et découvrez comment créer un chez-soi qui respire votre personnalité. Prêt(e) à bricoler avec style ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *